Assurance auto : les étapes à suivre après une résiliation

Assurance auto : les étapes à suivre après une résiliation
Ecouter l'article

La résiliation d’un contrat d’assurance auto peut être le résultat de plusieurs facteurs tels que le changement de véhicule, la modification de la situation personnelle, la recherche d’un assureur proposant de meilleures garanties ou encore la volonté de réaliser des économies. Quelle que soit la raison, il est important de connaître les démarches à effectuer après la résiliation de son contrat d’assurance auto. Cet article vous guidera à travers les différentes étapes à suivre pour vous assurer une transition en douceur vers une nouvelle assurance auto.

Comment résilier son contrat d’assurance auto ?

Tout d’abord, il est essentiel de bien comprendre comment procéder à la résiliation d’un contrat d’assurance auto. La procédure de résiliation varie selon la situation et les lois applicables.

Loi Hamon

Depuis la mise en place de la loi Hamon en 2015, il est possible de résilier un contrat d’assurance auto à tout moment, sans justification, à partir du moment où celui-ci a plus d’un an d’ancienneté. Pour cela, il suffit d’envoyer une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception à son assureur.

Loi Chatel

La loi Chatel concerne la résiliation d’un contrat d’assurance auto lors de son échéance annuelle. Selon cette loi, l’assureur a l’obligation d’informer l’assuré de la date limite de résiliation de son contrat. Si l’avis d’échéance est reçu moins de 15 jours avant la date limite ou après cette date, l’assuré dispose d’un délai de 20 jours pour résilier son contrat en envoyant une lettre recommandée à son assureur.

Résiliation pour motif légitime

Il est également possible de résilier son contrat d’assurance auto pour un motif légitime. Parmi les motifs légitimes figurent notamment la vente ou la destruction du véhicule, le déménagement, le changement de situation matrimoniale, professionnelle ou financière, ou encore la modification du contrat par l’assureur. Dans ce cas, il faut également envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’assureur, en précisant le motif de résiliation.

Rechercher une nouvelle assurance auto

Une fois que vous avez résilié votre contrat d’assurance auto, il est impératif de trouver une nouvelle assurance pour votre véhicule. En effet, selon la loi, tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur doit souscrire une assurance responsabilité civile, également appelée assurance au tiers. Cette garantie couvre les dommages causés à autrui en cas d’accident.

Comparer les offres

Pour trouver la meilleure assurance auto, il est recommandé de comparer les offres des différents assureurs. Vous pouvez vous rendre sur des comparateurs en ligne, consulter les sites des compagnies d’assurances, ou encore solliciter l’aide d’un courtier en assurance. L’objectif est de trouver l’assurance auto qui correspond le mieux à votre profil, à vos besoins et à votre budget.

Souscrire un nouveau contrat

Lorsque vous avez trouvé l’assurance auto qui vous convient, il vous suffit de souscrire un nouveau contrat. Vous devrez fournir à l’assureur les informations concernant votre véhicule, votre situation personnelle et professionnelle, ainsi que votre historique de conduite. L’assureur vous proposera alors un tarif et des garanties adaptés à votre profil.

Les formalités administratives à accomplir

Après la résiliation de votre ancien contrat d’assurance auto et la souscription d’un nouveau contrat, il est important de mettre à jour certains documents administratifs.

Informer la préfecture

Lors du changement d’assurance auto, il est nécessaire d’informer la préfecture de votre département. En effet, l’assurance auto est liée à votre carte grise, et il est donc impératif de signaler tout changement d’assureur. Pour ce faire, vous devez envoyer un courrier à la préfecture en indiquant votre numéro d’immatriculation ainsi que les coordonnées de votre nouvel assureur.

Mettre à jour votre certificat d’assurance

Le certificat d’assurance, également appelé « vignette verte », doit être apposé sur le pare-brise de votre véhicule. Lorsque vous souscrivez à une nouvelle assurance auto, vous recevrez un nouveau certificat d’assurance à coller sur votre pare-brise en remplacement de l’ancien. Veillez à ne pas oublier cette étape, car rouler sans certificat d’assurance valide est passible d’une amende.

Les précautions à prendre lors de la résiliation

Enfin, il est important de prendre quelques précautions lors de la résiliation de votre contrat d’assurance auto pour éviter les problèmes.

Respecter les délais

Veillez à respecter les délais imposés par la loi ou par votre contrat pour résilier votre assurance auto. En effet, si vous ne respectez pas les délais, votre demande de résiliation peut être rejetée et vous risquez de devoir continuer à payer les cotisations de votre ancien contrat.

Vérifier les garanties de votre nouveau contrat

Avant de résilier votre ancien contrat et de souscrire un nouveau contrat d’assurance auto, assurez-vous que les garanties proposées par votre nouvel assureur correspondent bien à vos besoins. Il est crucial de bien lire les conditions générales de votre nouveau contrat et de ne pas hésiter à poser des questions à l’assureur en cas de doute.

Conserver les justificatifs de résiliation

Il est recommandé de conserver tous les justificatifs liés à la résiliation de votre contrat d’assurance auto, tels que la lettre de résiliation envoyée à votre ancien assureur, l’accusé de réception, ainsi que les documents attestant de votre nouvelle assurance auto. Ces documents pourront vous être utiles en cas de litige avec votre ancien ou votre nouvel assureur.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut